Elisabeth Chaverdian, Pianiste

Héritière de la grande tradition de l'école russe par Gleb Axelrod, disciple du flamboyant Grigory Ginzburg, Elisabeth Chaverdian doit sa vocation de musicienne tout autant au compositeur arménien

Aram Khatchaturian qui l'a fortement encouragée et dont elle a reçu les précieux conseils.

 

Après une solide formation à l’Ecole Centrale de Musique de Moscou puis au Conservatoire Tchaikovski de Moscou  où elle obtient les premier prix et les qualifications de pianiste-soliste, professeur de piano et accompagnement au piano, elle continue ses études en cycle de perfectionnement.

 

Elle est egalement engagée comme soliste et chambriste à la prestigieuse philharmonie de Moscou entre1981 et 1992 période pendant laquelle elle donne près de 1000 concerts

En 1985 elle devient lauréate du Concours national des jeunes solistes des sociétés philharmoniques de Russie.

En 1993, elle quitte la Russie pour s’installer en France et poursuit sa carrière de concertiste en France, Italie, Angleterre, Hongrie, Roumanie, Allemagne en se produisant en récitals, en musique de chambre ou soliste avec orchestre.

Les critiques de la presse et du public mettent en évidence ses qualités exceptionnelles de pianiste :

sa grande musicalité, son touché, sa conception du style et de la forme d’interprétation, guidées par la force du tempérament et le raffinement musical.

En 1995 elle remporte le Premier Prix du Concours Torneo Internationale di Musica à Rome, effectue une série de concerts en Italie et enregistre pour le label Generali (
CHO-11) un récital Schubert, Liszt, Rachmaninov .

De 1998 à 2008 Elisabeth Chaverdian est Professeur d’Enseignement Artistique à l’Ecole Nationale de Musique d’Alençon.

 

De 2004 à 2006, elle est également professeur-tuteur et professeur d’instrument au CeFEDeM de Normandie.

 

Depuis 2008 elle est Professeur d’Enseignement Artistique au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers.

 

Nombre de ses élèves ont été admis aux Conservatoires Nationaux de Paris et de Lyon et sa fille Véra Tsybakov, dont elle a été le premier professeur, poursuit une carrière internationale tout en prodiguant des conseils en DVD pour le célèbre magazine Pianiste.